Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 12:26

Cette étendue d'eau

Petite par la taille,

Profonde par son esprit;

Me fait divaguer

Dans d'obscure paysage

Que mon saoul ne peut profaner.

 

Ce voyage est rempli

D'une force inconnue 

Où les oiseaux gasillent,

Où les grenouilles s'envolent,

Où les feuilles mortes dégagent un fumet,

Où le peu de neige explose de fraicheur,

Où l'air pure se déguste à grande gorgée.

 

Ce monde est vide;

Une penurie d'horreur,

Tel que le vrombissement de la ville,

Tel que le manque de pudeur sanglante,

Tel que l'asphixie ambiante,

Tel que l'horreur plate mais diforme,

Tel que le goût fade de pollution.

 

Je ne peux qu'être heureux en ces lieux

Jouissant d'une douce amertume, 

Comme le canard s'égosillant

A ne pouvoir s'envoler.

Rennoncant son départ évident

Pour finnalement s'envoler discretement.

 

 

THOMΔ

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de THOMΔ
  • : "Je ne suis qu'un libre penseur dans ce monde d'illusion monétaire." THOMΔ
  • Contact

Recherche