Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 15:34

Henry se tranforme, se déguise.

DSC08033.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Street Art
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 18:50

Henry tu es neige

Et simple imaginaire

Dans l'obscurité angélique

Tu souris et étales tes peines.

 

 

THOMΔ

 

DSC_0018_01.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Street Art
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 14:23

Homme en treillis

Servant de chair à canon

N'oublie pas ceci

Tu sers à la haine

De pouvoir perdurer !

Tu deviens; en vert

Un outil, une machine

Pour tuer et anéantir

Une vie, un esprit

 

Homme, femme

Toujours en treillis

Refuse de servir l'absurde

Et horrible guerre,

Deviens vivant !

Mon enfant, sort indemne

Du crétin combat,

Ne devient pas vide

Et remplit tes sens

D'une douce solidarité

 

Femme encore en treillis

Devient mère et non guerrière

Refuse les armes

Aux bienfaits de la beauté,

De l'idylle plaisir et de la joie prononcée.

Enlève ce costume

Et lâche ce fusil,

Regarde cette plante

Aime la, chérie la.

 

 

THOMΔ

DSC_0117.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Révolution
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 18:51

Las, le ciel s'éclaire

D'une douce oisiveté.

Abondance extirpée

Par la jeune lune

Remplit de sagesse

Que seul l'astre magnifique

Peut comprendre sans attendre

 

Ô toi la lune

Retient ton souffle et espère

Revenir une fois de plus

Dans nos coeurs immaculés.

 

 

THOMΔ

DSC_0227.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Astre
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 18:49

Ô toi le soleil

Il faut que tu réveille

Un simple appétit;

Frugale et adouci

Par le fruit jovial

Du repas royal.

 

 

THOMΔ

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Landscape
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 18:51

Bonjour, j'inaugure cette parti de mon blog ou je vais essayer de m'exprimer sur les expériences; bonnes ou mauvaises, que je vis. J'ai imaginer cette section car bien souvent tous plein de penser s'en-magasine dans ma tête et bien trop rarement je ne les exprimes.

Maintenant passons à mon expérience du jour, qui est, elle dater de samedi. Nous avons voulus allez en rave party avec des amis mais voilà que nos amis déguiser tous en bleu ne nous laisse pas accès à cette fête, certes sauvage mais surtout libre de toute contrainte financière. Bref nous nous sommes donc mis à chercher un nouveau chemin pour y accéder. Nous avons donc rencontrer d'autre teuffeur venus pour la fête. nous les suivons donc et on s'arrête à l'entrée d'un chemin. et la je leur donne mes indication écrit sur le cahier de mes poèmes. et on continu de discuter. finalement la fête n'a pas eu lieu mais ils sont quand même aller voir. Nous, nous sommes rentrer, en oubliant mon cahier avec quelques gribouillis mais surtout des poèmes dedans. J'ai honte de vous le dire, mais oui, j'ai oublié une parti de moi même dans les mains d'inconnus. J'ai donc d'abord hurler ma personne de n'avoir point eu la réflexion et le reflex de récupérer ce livre, qui est une parti très importante de moi-même. Mais après j'ai réfléchi et je me suis dit que c'est peut être ça le partage. Le vrai partage, inconscient ou conscient ce geste, cette oublis reste un partage. Une confiance de pouvoir partager, sans le vouloir, une morceau de son être. Je me demande juste si ce morceau de moi va être apprécier autant que j'apprécie et que j'aime l'écrire. Cette question sera sans réponse mais je préfère être optimiste et me dire que ces personnes vont me lire, m'apprécier ou non n'est pas le but, juste me lire.

C'est donc comme cela que j'ai retrouver mon sourire en cette fin de nuit.

 

Partager avec des inconnus et vous vous sentirez peut être plus heureux, moi je le suis.

 

Bienveillance à vous

Thom

 

Repost 0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 14:09

 

Une goutte perle

A la lueur de ton front

Serais-ce du sang

Que j'entrevois ?

Est elle en train de disparaître ?

Je ne peux la voir :

La connaissance instable

 

J'aime la nuit

Jouer avec les mots

Doux et géant

En un instant

Tous disparaît

 

Joie,

Peine,

Tristesse,

Plus rien,

Que la fin.

 

 

ThomΔ

DSC 0010

 


Repost 0
Published by THOMΔ - dans Mélancolie
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 02:10

Je voudrais faire cette hommage à cette homme que j'ai toujours vue heureux et souriant. Un ami proche avec qui tu peux parler de tous, dans la joie et la colère : mais le bonheur reste entier. Le plaisir du partage de cette Homme n'as d'égal que la grandeur de son coeur.

 


 

Tu as décidé de nous quitter

Trop abattus par la vie

Qui c'est littéralement enfuie

Ton passage dans nos mémoires

Reste des plus entière et belle

 

Je ne trouve pas les bon mots

Pour te dire que nous sommes encore là

Et qu'importe ton choix

Nous ne t'oublions pas

Sourire aux lèvres

Guitare au bras

 

Je crois ne jamais avoir connus

D'ami comme toi

Étrange peux être

Mais heureux de n'être que présent

 

Tu nous as toujours souris

Comme à la vie

Cette saleté ta pourris

Et je ne peux que regretter

Le moment ou nous avons su trouver

Tous les mots infinis

Pour décrire la vie

 

Bruce Perret

Je t'oublies pas

On se vera là haut.

 

R.I.P

 

THOMΔ

http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/419617_3156285504212_1177455876_33221226_1258364867_n.jpg

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Incompréhension
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 17:34

Suis-je fou de toi ?

De la seul raison qui me fais respirer une fois de plus

Et expirer une fois de trop.

Je dois tous garder en moi

Ne plus rapporter au monde

Le peu de chose qu'il me rend

Mais peut être est-ce la fin

De mon ère sur la terre

Que vais-je choisir ?

Je ne sais quelle partis prendre

La révolution ou l'évolution ?

Quelle voix faut t il écouter

Pour ne plus souffrir

Comme le terrible et horrible

Mécréant.

 

 

THOMΔ

 

 

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Révolution
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 19:20

Je suis empoissonner

Par les media rejetés

Par les milliers de neurone

Que parcours mon cerveau monotone

 

Je suis un militant

De l'amour présent

De toute les partis

D'où mon sang jaillis

 

Je suis un voyou

Expulser de partout

Et par tous ceux

Qui ne tolère que les dieux

 

Je suis un volontaire

Attendant la prochaine guerre

Observant de partout

Pour savoir quand et ou

 

Je suis un fugitif

Partis de cette prison d'or massif

D'où s'écoule le pognion

Que nous avons pris à tous ces pions

 

Je suis un prolétaire

Ne croyant qu'en le vert

Tous en lisant les nouvelles

Des riches demoiselles

 

Je suis un prophet

Dirigeant une secte

Remplis d'ignares et stupides

Qui ne voit mes charmes cupides

 

Je suis un outil

A la conception d'une vie

Minable et sourd

Qui ferait mon bien lourd

 

Je suis un vieux loup

Qui a toujours finis son saoul

Épargner par la mer

Qui jamais ne remontera sur terre

 

je suis un fou

Qui n'a besoin que de vous

Pour partager la folie

Qui baigne ici

 

Je suis un religieux

Extrêmement scrupuleux

De bien fait apporter

A ces milliers d'inhabités

 

Je suis un manichéen

Machiavélique mais serein

Attendant de vous débloquer

Sans vous torturer

 

Je suis un géant

Qui tous en vous écrasant

Profite de ma grandeur

Sans peur et sans stupeur

 

Je suis un maniaque

Encore sous prozac

Pour pouvoir évoluer

Dans ce monde tant polluer

 

Je suis un morceau de papier

Violer par tous les embruns

De cette encre couler

Et à jamais sauvegarder

 

Je suis un dépendant

De ces cochonneries de néant

Sans lesquels je tremble

Inexorablement il me semble

 

Je suis un mortel

Qui n'oublis pas l'appel

Que nous réserve le très haut

Grand seigneur de ces eaux

 

Je suis un impatient

Ne voulant attendre plus d'un instant

Seulement, la solution est autre

Bannis de cette porte

 

Je suis un philosophe

Réfléchissant au strophe

Que nous suppose la réflexion

Du cheminement que nous crions

 

Je suis un château de carte

Qu'un simple souffle castre

Des morceaux de son âme

Qui s'ébranle et crame

 

Je suis un émissaire

Regardant, impuissant, cette misère

Que seul un homme peux nuire

Et empêcher d'agir

 

Je suis un cancer

Ayant perdu le salaire

Votre tumeur vous écoutes

Nourris de tous vos doutes

 

Je suis un animal

Risquant la minimal

Pour survivre un court instant

Dans les bras de Morphée le bienveillant

 

Je suis un terroriste

Pianotant contre L'antéchrist

Incorporant son langage

Pour sortir de la cage

 

Je suis un soldat

Sourd et muet à la fois

N'entendant que le son

Des armes à pions

 

Je suis un peu de tous cela à la fois

Complexe dans mes choix

Qui sont pris à chaque seconde

De tous une vie dans ce monde

 

THOMΔ

 

DSC_0136.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Mélancolie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de THOMΔ
  • Le blog de THOMΔ
  • : "Je ne suis qu'un libre penseur dans ce monde d'illusion monétaire." THOMΔ
  • Contact

Recherche