Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 20:50

Je suis le désir de puissance,

Je suis l'affrontement des pouvoirs,

Je suis l'agissement exiguë du contrôle,

Je suis le meurtre de la pensée humaine,

Je suis la pulsion de domination,

Je suis le sang impures coulés sur les limbes,

Je suis le chasseur de vie,

Je suis le début du paradis,

Je suis le paroxysme de la violence,

Je suis l'épitate du tombeau,

Je suis,

La mort.


 

 

THOMΔ

 

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Landscape
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 23:22

Je suis la proie téméraire du chasseur lunaire

Nous sommes les exclus de toute pensée éphémère

La force de l'étrange

 

Absurdes témoignages

De l'épitaphe sensorielles

C'est la mort des intellectuels

Aux profits des moutons sage

 

Quelle erreur de le croire merveilleux

Alors que ce n'est qu'un piteux

Claquage cervicale

 

Observe ma tombe

Regarde ma mort

Quelle triste sort

La vie défile a toute trombe

 

 

Je suis la proie téméraire du chasseur lunaire

Nous sommes les exclus de toute pensée éphémère

La force de l'étrange

 

 

... Passe ton chemin ...

 

 

THOMΔ

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Landscape
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:34

Le jour passe, trépasse et s'enlace

Dans une valse endiablé

Avec la belliqueuse obscurité

 

Le crépuscule voyage à toutes les pages

Qui font devenir otage

Toute attentes délaisser

 

Quelle fascination pour les sons

Que j'entends voir encore

 

 

THOMΔ

 

 

Photo d'Emilie Chazal

 

033.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Landscape
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 22:21

Grain de peau délaisser

Visage photographier

Faisant office

D'une image lisse

 

Petit instant

Qui dur longtemps

Que la mémoire papier

Viens nous le rappeler

 

Je me souviens encore

Du magnifique décor

Sur ton visage

Tellement sag'

 

... Moment trop court ...

 

 

THOMΔ

 

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Landscape
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 18:09

Le sang jaillis

De nos corps vieillis

Tant de fois propulsés

Par l'organe à crocheter.

 

Une fois encore, pleur'

Pas des yeux mais du coeur

Encore une fois torturer

Par ton absence intolériée.

 

La roulette russe des sentiments

Sombrer ou être fièrement vivant ?

 

Viens !

Ne m'oublie pas.


 

Ecris sans aucune raison, c'est la saison;

Juste pour Nous montrez

Que tu es ici, dans la demeure oubliée

 

 

Le temps passe, j'ai l'impression que je trépasse.



 

 

 

THOMΔ

 

DSCN0234.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Mélancolie
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 23:48

Dans un état de flou artificiel

Ce flou véritable, qu'un soir observant le ciel

Le vénérant de ton humble présence

Je n'ai eu que ton absence par triste malchance

 

Cette sensation maintenant que j'oublie

Viens me torturer de sombre mélancolie

Atroce douleur de te sentir ailleurs

Je ne peux plus le supporter loin de mon coeur

 

Affreuse noirceur de mon âme malmenés

Pour essayer vainement de le supportés

Se mets à effacer de ma mémoire

Le souvenir de ta folie d'un petit soir

 

La nostalgie de ce si grand bonheur

N'inspire que la haine de ce passer, trop d'horreur

Le monde d'ici est bien trop ignorant

De ta sagesse, si beau, si gracieux mouvement

 

Le brouillard deviens la plus grosse injure

Anesthésiez à mon cerveau par la censure

La manipulation me bande les yeux

Mon esprit le balaye d'un regard malheureux

 

Soudain dans la ruelle de mes désir

Un besoin puissant et fulgurant d'être en vie

Surplombe la dépression de ton errance

J'empreinte maintenant la route des coeurs en faïence

 

 

THOMΔ

DSC_0173-copie-1.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Mélancolie
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 14:16

Il était beau, ce jeune qui pousse

Elle était belle, avec ces nattes rousses

Ils se sont rencontrés

Un beau soir d'été

 

En ce temps là, les oiseaux chantais le bonheur,

Les amoureux brûlais d'un amour sans horreur

Mais sont arrivés deux entités malsaines

Qui sont représentés par la vie hautaine

 

Et ces deux amoureux que leurs unions faisait jaser

Du sortir et s'exiler de la dite société

Pour vivre et ressentir au plus fort

L'amour des amants qui ce dévots 

Deux amants, resterent heureux d'un amours éternel

 

 

THOMΔ

 

_6062751.JPG

 

 

 

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Révolution
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 22:56

Ce soir, la nuit malmenés nous haltères en pleine confidence

Je peux comprendre toutes vos exigences

Mais serez vous à même de les comprendre simplement

Je vous le hurle aux oreilles, je reste un survivant

 

La pluie agressent de ces gouttes obscures

Les rares passants en grotesque charentaise. pour sur

Je ne les vois pas trop grand, ni trop absent en cette nuit noire

Ils se promènent sur le doux sirop du trottoir

 

Avec une voix suave et authentique

Les légères gouttes d'eau satirique

Nous parles aisément et cris

Libérez nous de ce vacarme qui surgis

 

La sphère aspirer par la terre arrivent enfin

Avec lui toutes les vies des gobelins

Je n'ai pas peur de trahir le diable

Je me refuse à toi sur cette table

 

 

THOMΔ

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Psychédélisme
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 23:22

On c'est rencontrés sur cette épais manteau blanc

Sans nous en rendre compte nous glissions,

L'un vers l'autre, c'est certain

 

Nous ne savions rien l'un de l'autre

Pour ma part tu n'étais pas d'ici

Je devais être bizzare à notre première rencontre

 

Tu as éblouis ma journée, mon âme

Et depuis ce temps je t'attend sans y croire

 

 

THOMΔ

 

 

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Joie
commenter cet article
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 22:05

Manifestation de la haine

De toute cette jeunesse

Que sans aucun doute

Ils oublierons la joute

 

Que produis cette sublime

Et indéfinissable sensation

Restez jeunes, mais attention

Il ne faut pas refaire ces blasphème

 

Que tant de jeunesse imite

Pour le simple art lyrique

De tous savoir trop vite

 

Sortez-vous les doigts du fessier

Et hurler, et crier, et manifester.

 

 

THOMΔ

 

DSC_0050.JPG

Repost 0
Published by THOMΔ - dans Révolution
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de THOMΔ
  • Le blog de THOMΔ
  • : "Je ne suis qu'un libre penseur dans ce monde d'illusion monétaire." THOMΔ
  • Contact

Recherche